Depuis 200 ans l'arme du train permet à l'armée de terre de se projeter sur les théâtres d'opération où elle doit intervenir. Organisant et coordonnant l'ensemble des mouvements et des ravitaillements, elle est un acteur logistique incontournable garantissant l'autonomie de l'armée de terre.

Mission : soutien logistique

L'arme du train est une arme de soutien logistique. Par son action, elle permet aux forces de contact de mener leurs missions à bien. Elle achemine une partie de leurs moyens (véhicules, munitions...) et les ressources nécessaires à la vie en opération (vivres, eau ...) de leurs garnisons jusqu'au théâtre. En opérations elle met en place les zones logistiques et assure l'acheminement des ressources vers les zones de combat.

(Ci dessus: chargement de chariots sur des wagons vers 1900 et uniforme de capitaine du 18e Train territorial vers 1890)

La continuité des acheminements : 4 métiers toutes dimensions

> Les ravitaillements voie terrestre

Les régiments du train (121e RT, 511e RT, 515e RT, 503e RT) sont chargés d'assurer les approvisionnements des forces par voie routière au lieu, en temps, en quantité et en qualité voulus. Pour ce faire, elles organisent les ravitaillements depuis la métropole jusqu'aux zones de combat en adaptant les flux aux besoins.

> Le transport de blindés

Le 517e régiment du train (Châteauroux) et le 516e régiment du train (Toul) ont pour mission de transporter des groupements de forces blindées en métropole comme en opérations. Cette fonction permet de préserver le potentiel des unités blindées pendant leur phase de projection.

> Le ravitaillement par voie aérienne

Le 1er régiment du train parachutiste assure la continuité terre-air-terre des ravitaillements. Ses hommes équipent les soutes des avions, conditionnent et larguent le personnel, le matériel et les véhicules devant être livrés par voie aérienne. Ils assurent également les transits aériens en opération.

> Le ravitaillement par voie maritime

Le 519e régiment du train assure la continuité terre-mer-terre des ravitaillements. Ses hommes assurent les transits maritimes en chargeant et déchargeant les navires. Ils ont également une spécialité amphibie qui leur permet de livrer du matériel et des ravitaillements par voie maritime en s'affranchissant des infrastructures portuaires, d'un navire en mer vers un port ou une plage.

L'arme du train en 2007

10 000 militaires

> Une école : Ecoles du train (Tours 37000)

> 9 formations dans le coeur de métier

- 8 régiments

- Le bataillon de commandement et de soutien de la brigade franco-allemande

> 8 formations de soutien portant les traditions du train

- 4 bataillons du train

- 3 bases de commandement et de soutien

- 1 régiment de commandement et de soutien

Régiments, unités et écoles composant le Train :

  • Le 1er Régiment du Train Parachutiste (1er RTP) de TOULOUSE
  • Le 121e Régiment du Train (121e RT) de LINAS-MONTLHERY
  • Le 15e Bataillon du Train (15e BT) de LIMOGES
  • Le 503e Régiment du Train (503e RT) de BORDEAUX
  • Le 511e Régiment du Train (511e RT) d'AUXONNE
  • Le 515e Régiment du Train (515e RT) d'ANGOULEME
  • Le 516e Régiment du Train (516e RT) de TOUL
  • Le 517e Régiment du Train (517e RT) de LA MARTINERIE
  • Le 519e Régiment du Train (519e RT) de LA ROCHELLE
  • Le 526e Bataillon du Train (526e BT) de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE
  • Le 7e Bataillon du Train (7e BT) de BESANCON
  • L'École du Train (ELT) de TOURS

 
Droits : Copyright armée de Terre